Le réchauffement climatique

Le changement climatique est l’un des √©v√®nements les plus inqui√©tants qui menacent la biodiversit√© dans son ensemble. Celui-ci est la cons√©quence des activit√©s humaines et de la destruction des habitats naturels. Les gaz √† effet de serre et la d√©sertification des sols sont √† l’origine de l’augmentation des temp√©ratures moyennes. Les abeilles mellif√®res qui d√©pendent directement de la v√©g√©tation sont menac√©es par le r√©chauffement climatique.

Pourquoi le changement climatique menace t-il les abeilles ?

Apis mellifera est un insecte qui se retrouve naturellement depuis les for√™ts bor√©ales jusqu’aux for√™ts √©quatoriales d’Afrique centrale. L’√™tre humain l’a introduit sur le continent am√©ricain et en Oc√©anie, o√Ļ l’abeille s’est parfaitement acclimat√©e. L’abeille mellif√®re se montre capable de s’adapter √† des climats tr√®s diff√©rents. Mais aussi de survivre √† des √©v√®nements climatiques comme les glaciations. Cette diversit√© des climats et des flores sont √† l’origine de l’√©volution en de nombreuses sous-esp√®ces et √©cotypes.

Face √† une telle plasticit√©, on pourrait esp√©rer que l’abeille mellif√®re survive facilement au r√©chauffement climatique que nous connaissons depuis la fin du XIX√®me si√®cle et qui s’accro√ģt fortement depuis quelques dizaines d’ann√©es.

L’abeille mellif√®re ne sera pas affect√©e directement par l’augmentation des temp√©ratures moyennes. M√™me si les colonies peuvent souffrir des √©pisodes de canicule, comme tous les autres animaux. Mais l’abeille mellif√®re sera touch√©e par le manque de nourriture qui va se produire.

Face √† des √©t√©s plus chauds et plus secs, les plantes produisent moins de nectar. Un r√©chauffement de quelques degr√©s aura un fort impact sur la r√©partition des esp√®ces de plantes. Beaucoup d’esp√®ces v√©g√©tales dispara√ģtront si le climat se modifie trop fortement.

abeilles mortes
Les abeilles placées dans un environnement extrême ont plus de difficulté à survivre aux agressions extérieures : parasites, prédateur, pollution. Photo Pixabay.

Que peut faire l’√™tre humain ?

Il faudra sans doute que l’√™tre humain – en plus de restreindre ses √©missions de gaz carbonique – interviennent √† de large √©chelle de surface pour rendre possible une transgression. Des dispersions de graines et des plantations d’essences m√©ridionales devront se faire.

Il faudra aussi surveiller la capacit√© des lign√©es d’abeilles √† s’adapter au r√©chauffement climatique. Ainsi la remont√©e vers le nord, de sous-esp√®ces d’abeilles mellif√®re est peut √™tre envisageable. Ceci s’accompagnera par la modification des populations locales d’abeilles.

L’apiculture fera donc face √† davantage de difficult√©. Les abeilles en plus d’√™tre touch√©es par le varroa, le frelon asiatique et les pesticides, devront subir les al√©as m√©t√©orologiques. L’apiculteur devra s√©lectionner et √©lever des lign√©es r√©sistantes. Il devra aussi √™tre vigilant aux trous de miell√©e et avoir plus souvent recours au nourrissement durant les famines.

La production de miel sera plus difficile. Car pour obtenir une bonne production de miel, les abeilles doivent profiter de longues périodes de miellée. Pour pallier aux pénuries locales et rester rentable, il faudra faire des transhumances plus éloignées. La diversification des productions sera généralisée. En plus du miel, les apiculteurs devront extraire et vendre de la gelée royale, de la propolis et de la cire.

La quantit√© de miel r√©colt√©e par l’apiculteur d√©pend largement des conditions m√©t√©orologiques. Photo Pixabay.

Notons aussi que la raréfaction des abeilles aura un impact sur la pollinisation des cultures. Et par extension sur la production agricole. La disparition des abeilles ne concerne pas seulement les apiculteurs et les amateurs de miel. Elle va affecter les écosystèmes et les agrosystèmes dans leur ensemble.

Quelles sont les autres menaces majeures ?

L’abeille mellif√®re est directement ou indirectement touch√©e par les activit√©s humaines. Les autres causes majeures de la rar√©faction des abeilles sont :